Voici comment les médias français voient le monde

Les médias nous donnent-ils une vision défor­mée du monde qui nous entoure ? La ques­tion est vieille comme Théo­phraste Renau­dot, mais j’ai ten­té d’y appor­ter une réponse moderne avec la série de cartes « ana­mor­pho­sées » publiée ci-des­sous – une idée que j’ai piquée à mes petits cama­rades d’Altermondes.

Elles ont été réa­li­sées en basant la défor­ma­tion de chaque pays sur le nombre de résul­tats trou­vés par Google quand on le cherche sur le site de l’un des vingt médias étu­diés – je reviens plus en détail sur la méthode uti­li­sée (et ses limites) dans un autre post.

Avec l’avènement des réseaux sociaux, deve­nus pour beau­coup d’entre nous le prin­ci­pal point d’accès à l’information, ces cartes vont-elles se défor­mer davan­tage ?

En fil­trant selon leur popu­la­ri­té les publi­ca­tions venues de nos amis et des pages aux­quelles nous nous sommes abon­nés , Face­book est en effet accu­sé de créer une « bulle » autour de ses uti­li­sa­teurs, ne les expo­sant plus qu’à des infor­ma­tions qui les touchent ou les font réagir.

Et comme leur tra­fic dépend de plus en plus de cette pla­te­forme, les médias sont ten­tés de « publier pour Face­book », lais­sant de côté l’actualité des pays trop loin­tains. Un phé­no­mène qu’on peut obser­ver sur les cartes de Buzz­feed France et du Huf­fing­ton Post, où les pays du Sud occupent la por­tion congrue.

Mais ces biais ne sont pas nou­veaux, et ils dépendent aus­si de la ligne édi­to­riale des jour­naux concer­nés :

  • L’Amérique du Sud et l’Afrique sont net­te­ment enflées sur la carte du Monde diplo­ma­tique – logique vu les posi­tions tiers-mon­distes de ce men­suel.
  • l’Europe explose sur celle de Contexte – nor­mal, le site suit de près l’actualité légis­la­tive de l’UE.
  • les Etats-Unis sont bien plus gros que la moyenne sur celle de Slate.fr – pas éton­nant, une bonne par­tie des articles sont des tra­duc­tions de textes publiés dans la ver­sion amé­ri­caine.
  • Les sites qui reprennent beau­coup l’AFP, par exemple Libé­ra­tion et Le Figa­ro, ont des cartes assez proches –une part impor­tante des résul­tats décomp­tés se trouvent dans les dépêches de cette agence et reprises, sous dif­fé­rentes formes, sur ces sites.

Ces spé­ci­fi­ci­tés se retrouvent si on s’intéresse aux pays les plus cités, média par média.

On retrouve bien la loi du « mort-kilo­mètre », qui veut qu’une tem­pête de neige à Londres pour­ra occu­per les chaînes infos toute la jour­née, alors qu’un tsu­na­mi en Indo­né­sie peut faire des cen­taines de vic­times sans qu’on cham­boule le menu des jour­naux télé­vi­sés.

Mais on peut aus­si prendre le pro­blème dans l’autre sens, et s’intéresser aux médias qui s’intéressent plus (ou moins) que la moyenne à un pays don­né.

N’hésitez pas à explo­rer vous-mêmes les don­nées que j’ai récol­tées,  et à racon­ter vos trou­vailles ou à signa­ler des pro­blèmes en me contac­tant ou en lais­sant com­men­taire.

Mis à jour le 26/1 à 10h35. Pré­ci­sion ajou­tée concer­nant les médias repre­nant beau­coup l’AFP, après un échange avec @quentingirard sur Twit­ter.

Puisque vous passez par là…

J’ai besoin de votre aide : je m’intéresse à la mesure d’audience des médias en ligne (dans Google Analytics, sur Facebook, sur Twitter…) et à ce que les journalistes en font. En participant à ma petite enquête sur le sujet, vous m’aiderez à concevoir de nouveaux services intéressants.

Partager cet article

Lien copié !
C'est nul, je veux de gros boutons colorés !

Partager cet article

On en discute ?